Dans l’hypothétique cas où certains d’entre vous étaient en vacances au Pôle Nord voire sur la Lune ces derniers jours, vous avez très certainement dû rater l’une des grosses sorties de l’année niveau jeux vidéos. J’ai nommé :

La PS Vita

-Assieds-toi faut qu’j’te parle!-

Sortie le 22 Février en France donc, commandée le 24 sur un coup de tête (envie de femme enceinte tout ça tout ça), reçue le 28. Comme toujours avec Amazon, c’est du propre!

J’avais l’intention de l’acheter de toute façon, mais je voulais -pour une fois- attendre quelque mois et ne surtout pas sauter dessus en « day one » comme à mon habitude. Bon j’ai tenu 2 jours… C’est déjà pas mal heun! Tout ça à cause du petit frère qui avait également pré-commandée la sienne en scred et qui l’avait reçu le 23. Après avoir taxé, non sans difficultés, quelques parties de Rayman et de Motorstorm RC, le seul constat qui s’échappait de ce premier contact était : DO WANT. DO WANT NOW!

Et ça n’était pas la masse de mail reçu de la part de SONY/Playstation qui allait calmer mes pulsions d’acheteur compulsif:

Mailing Ps Vita

Après avoir usé les 2 sticks analogiques de la console pendant près d’un mois, j’estime être enfin en mesure de faire une première mini-review du bestiau. Review qui sera très certainement mise à jour dans quelques temps après avoir exploité à fond les possibilités de cette Vita.

// Une fille pas comme les autres.

La première surprise lorsque l’on ouvre la boite carré de la Vita, vient forcément de la taille de la console : Plus large et plus longue que l’ancienne Psp Fat. Bien entendu je savais qu’elle serait plus grande à cause de son nouvel écran, mais pas à ce point! Puis au second coup d’œil on se rencontre que la face avant est recouverte intégralement d’une vitre dans le genre iPhone 4. On s’attend à prendre en main un truc qui pèse aussi lourd qu’un parpaing! Sauf qu’au final non, cette PS Vita est vraiment légère, aussi légère qu’une psp Slim j’ai envie de dire. Elle pourrait se faire parfaitement oublier dans un sac ou autre, mais est définitivement trop grande pour être transportée dans une poche. À moins de trainer encore en baggy!

Psp Fat x Ps Vita

Évolution notable : Là où la Fat possédait 7 boutons en façade (sans compter le stick, la croix directionnelle et les traditionnels rond carré triangle et croix) et semblait un peu « surchargée », cette Vita n’en compte que 3 : Un bouton Home (comme pour la ps3) et les bon vieux boutons select et start! Less is more on vous dit, c’est propre, c’est classe et à l’utilisation c’est pas plus mal. Les boutons volume et power on été déporté de chaque côté sur le haut de la console, avec entre les deux l’emplacement pour les memory stick des jeux et une prise média (encore non utilisée, faute d’accessoires dispo).  On peut enfin applaudir Sony pour avoir écouter les joueurs et avoir ENFIN intégré 2 VÉRITABLES sticks analogiques sur la console, et non cette espèce de blague de stick foireux qu’avaient ses prédécesseuses.

Pour terminer sur les premières impressions, on peut, sans contestation possible, affirmer que c’est une très très belle machine, la psp Fat ne tient vraiment pas la comparaison une fois mis côte à côté. Elle deviendrait presque cette soeur avec qui on aurait un peu honte de trainer dans la rue de peur que les gens découvrent qu’on soit de la même famille! On pourrait même pousser le bouchon un peu plus loin sans tomber dans le fan-boy’isme, et dire que c’est ce qu’il y a de plus beau niveau console portable sur le marché. Yep, rien que ça!

Petit bémol quand même pour l’interface graphique de la console (Et c’est mon coeur de graphiste qui parle). On a l’impression d’avoir une interface dérivée d’une Wii plutôt que d’avoir le classieux (et efficace) XMB maison de la ps3 et Psp. Les icônes sont assez grossières pour ne pas dire « moche »! Mais bon, les goûts et les couleurs heun. De toute façon je pense que d’irréductibles hackeurs sont déjà en train de travailler sur un custom firmware pour la console. On pourra sans nul doute pouvoir changer et customiser ces icônes :)

Interface PS Vita

 

//Je m’attends Au pire.

Vient ensuite le retour sur terre après s’être joyeusement astiqué sur la console. Parce que bon, Sony ils sont bien gentils de nous sortir un truc coolups mais ils faut qu’ils fassent du pognon aussi heun. Donc comment pouvaient-ils nous pourrir un peu ce tableau tellement idyllique? Facile. Finger in da nose même, « Joue la comme Apple » style. On barde la console d’éléments propriétaires!

Et par propriétaire je veux dire : « Vous êtes obligé d’utiliser du matos Sony pour pouvoir profiter de NOTRE console, et qu’en plus on va vous vendre tout ça à un prix totalement over-abusé parce que bon faut bien qu’on paye le crédit sur nos Merco benz-benz-benz. Nah mais oh! » Et la joyeuse enculade commence dès la première mise en charge de la console : Exit le micro-usb tellement universel, tellement répandu, tellement utile. Bonjour la nouvelle prise totalement propriétaire (mais qui ressemble à un gros port USB tout con) et créée spécifiquement pour la console. Du coup, les « geeks/gamers » se retrouveront avec un câble en plus à trimballer avec eux s’ils veulent charger ou mettre du contenu sur la console!! Oui, on est en 2012…

Mais le vrai coup de pute industrielle, vient du chargeur secteur justement : un simple boitier en plastoc à la con sur lequel on branche le câble cité au dessus via l’USB. « Chouette » se dit-on alors, « Un chargeur  secteur USB tout con, je vais pouvoir utiliser celui de mon iphone/ipad au lieu de m’encombrer de ça ». SAUF que bah NON en fait! La console ne se recharge pas si on utilise l’adaptateur secteur pour iphone!! Bon du coup on teste l’inverse: l’iPad/iPhone se recharge t’il via le chargeur secteur de la Vita? Oui surement, SAUF qu’on ne le saura jamais à vrai dire! Parce que oui c’est possible de faire PIRE, le chargeur de la Vita possède un espèce de détrompeur qui empêche TOUS les câbles USB non-PSVita de se brancher. Via un bout de plastoc putement placé sur la prise usb femelle du boitier on se retrouve OBLIGÉ d’utiliser le cable de la Vita et uniquement ce câble sur le chargeur… C’est ce qu’on appelle se faire entuber l’arrière train à sec avec des gravier… et quelques bouts de verre pilé… sans même un coup de fil le lendemain matin!

Bon la technologie ayant fait de nombreux progrès, il me semble totalement jouable de couper ce mini-détrompeur pour pouvoir brancher un cable USB lambda et ainsi s’éviter une 3e guerre mondiale du noeud à l’intérieur de nos sacs! TAKE THAT SONY!

 

//Quand la lumière s’éteint.

Continuons un peu dans le genre « Sony nous la met profond » en abordant le fâcheux sujet des cartes mémoires. Je passe volontairement sur celui des jeux qui se présentent sous la forme d’une carte mémoire donc, et non plus sous UMD comme l’ancienne version de la console. Oui ceux qui pensaient jouer à leurs jeux chéris de Psp Fat peuvent aller se rhabiller (ou garder leur Psp en état de marche!). L’abandon du format UMD + lecteur optique apporte plus de bon points que de mauvais, donc GG Sony sur ce point!

Mais venons-en aux cartes mémoires de stockages maintenant! La console nativement ne possède que quelques Mégaoctets (une micro nano poignée heun) de mémoire interne. J’ai pu jouer à Ninja Gaiden (acheté en version boite) et même sauvegarder le jeu pendant que ma memory stick voyageait entre Amazon et mon chez-moi. Par contre dès lors que vous voulez télécharger un autre jeu, ajouter du contenu média (photo/vidéo/musique) ou télécharger des apps depuis le Store, il vous faudra O-B-L-I-G-A-T-O-I-R-E-M-E-N-T une Carte Mémoire! Donc prévoyez quelques euros supplémentaires dans votre budget Vita dès le début!

Là où Sony fait fort, c’est qu’ils ont réussi à nous pondre un nouveau format de MS (memory stick, ça va plus vite). Nope, pas de Ms Duo pourtant propriété de Sony, ni de SD voire de Micro SD… Place à une toute nouvelle carte qui ressemble à du Micro SD mais qui n’en est pas! Bien sûr la console n’accepte que ce nouveau format heun, ça serait con d’adopter un format universel afin de faciliter la vie des gens dans le monde, et bien sûr aucun lecteur externe de carte n’existe pour cette mini MS! Pourtant la Psp Fat utilisait des Ms Duo, mais bon!

Carte mémoire Vita x Ms Duo x SD

Peut-on faire encore plus démoniaque? OF COURSE! Il suffisait de demander coco…

Dans son élan de créativité-maitredumonde- aigüe (ou alors sous l’influence de quelconques substences illicites), Sony a décidé que ces nouvelles cartes couteraient un rein, une hypothèque sur votre maison, et la virginité de votre soeur! À l’heure où le prix du gigaoctet baisse en flèche, Sony a choisit de revendre ses cartes (indispensables à la console heun) à prix d’or! Sachez que pour une carte de 8 Go il vous faudra dépenser 35 eurololz en moyenne! Perso pour être « large » j’ai voulu prendre une carte de 32 Go, verdict : 110 euros en import… J’aime cette Vita, mais 110 euros pour 32 Go? REALLY SONY?

Je me suis rabattu sur celle de 16 Go malgré tout facturée 45 euros. Je parle bien entendu de tarifs constatés sur Amazon. Acheter ces cartes ici, à la Réunion, reviendrait à certifier que vous êtes atteint d’une maladie mentale en stade final : La carte de 16 Go coûte -environ- 80 euros en grande surface. Oui, QUATRE-VINGT EUROS! Tu rends compte?! Alors arrêtez d’engraisser les mecs qui dirigent ici et faites chauffer vos cartes bancaires en ligne!!

 

//Comme Je Respire.

Le portrait dressé pour l’instant n’est pas folichon je vous l’accorde. Mais une fois ces quelques détails encaissés, on en oublie jusqu’à leur existence dès qu’on pose les yeux sur ce magnifique écran! Car oui, ce nouvel écran de 5 pouces et ses 16,7 millions de couleurs envoie du pâté. Et pas du pâté Leader Price heun! Les couleurs sont bien saturées, chaudes à souhait, ce qui rend tous les jeux vraiment canons.

Rayman Origins

Par soucis d’économiser de la batterie je le garde à la luminosité minimum. Et franchement ça ne gène vraiment, mais vraimmmeenntt pas! Une fois mis à fond, ça brille, c’est beau, mais ça fait un peu mal aux yeux quand même. Je n’ai par contre pas encore testé l’écran en extérieur avec le soleil et autres reflets nuisibles! Car dans « console portable », il y a « portable » quoi. À quoi bon avoir une Ps Vita si on ne s’en sert pas en déplacement heh?

Niveau réactivité cet écran n’est pas en reste non plus et se permet même d’approcher des références comme l’iphone ou autres Andro-smartphone récents! Sony a bien compris que de nos jours « le tactile c’est la vie », et a tiré juste en proposant au public une console qui permettra dans le futur (le temps que les applications sortent) de jouer aux même jeux que l’on retrouve habituellement sur iphone/android. Des jeux comme « Angry Birds », « Plants vs Zombies » ou autres « Tiny Wings » pourraient parfaitement avoir leur place sur la Vita. On peut même se mettre à rêver un peu et penser que ces jeux dit « casual » pourraient être amélioré pour la Vita étant donné qu’elle possède en plus de l’écran tactile, un trackpad arrière tactile. Annoncé comme gadget, ce trackpad arrière permet d’avoir quelques variantes dans le gameplay des jeux. Un bel exemple d’utilisation des possibilités du trackpad vient du jeu « Little Deviants ». Il vous faut déformer le terrain de jeu avec vos doigts sur le trackpad pour faire rouler votre personnage. Simple, mais franchement efficace!

Mais ne perdons pas de vu l’essentiel, cette console s’adresse aux gamers, les vrai, les durs, les hardcore gamers! Bien sûr Sony a tout intérêt à séduire un maximum de développeurs pour remplir son store d’applications/jeux, mais ils devront sortir les moyens pour attirer les gros éditeurs et leurs franchises « Triple A » sur la plateforme. Par exemple, on annonce déjà pour la fin d’année des jeux comme Call of Duty ou Metal Gear Solid HD. Croisons les doigts pour que les éditeurs, à la manière du magnifique « Uncharted », nous sorte des jeux spécifiquement créés pour la console et non de simple portage PS3 adapté à la Vita! Un bon petit Battlefield 3 réarrangé à la sauce Vita, moi je ne dis pas non heun.

 

Je reviendrais sur les jeux et applications plus tard, le temps de laisser le store se remplir un peu et surtout de terminer les quelques jeux du line-up que j’ai en ma possession (Ninja Gaider, Rayman origins, Motorstorm RC en autres…). Pour le moment je peux dire que c’est vraiment bluffant!

———————————

Bref malgré le côté « grosse machine à pognon » de Sony qui nous place pas mal de contraintes niveau matos, cette console est vraiment bien née, bien fichue et devrait être un Hit.

Quel plaisir de retrouver entre ses mains des jeux aussi beau que sur PS3 (j’exagère à peine). Sans compter que la console a de quoi voir venir avec un store qui fait à peine ses premiers pas et les capacités encore inexploités de la console (cross play et compagnie…). Il reste encore un peu de boulot pour la rendre vraiment incontournable,  donc prions pour que Sony « n’abandonne » pas sa console en cours de route comme elle l’avait fait pour la précédente Psp.

Si je devais donner un avis pour l’instant, ça serait de vous jeter les yeux fermés sur la console. Mais mon bon sens dirait aux personnes hésitantes d’attendre encore un peu. Les prix devraient baisser d’ici peu, et on devrait voir apparaitre des bundles « console + cartes + jeux » avec des tarifs intéressants également. Après si vous n’êtes pas à 200 balles près et n’êtes pas patient, foncez pi c’est tout heun!

 

PS VITAALé pas belle ma PS VITAA?

 

ps: Pour ceux qui n’auraient pas tilté, le titre de chaque paragraphe est tiré des noms de morceaux de Vitaa. Oui, je suis un peu dérangé de dedans ma tête…